Circuits

* 7. Eunate, Puente la Reina, Estella et Viana

Puente la Reina Cette route, essentiellement historico-artistique, emprunte le tracé du Chemin de Saint-Jacques. Elle part de la banlieue de Pampelune pour atteindre la limite avec la Rioja en traversant par l'Ouest toute la Navarre centrale. Vestiges romains, ponts médiévaux, églises romanes, monastères et chaussées de pèlerins jalonnent un paysage onduleux de vastes étendues céréalières parsemées de taches de vignes. Eunate, Puente la Reina, Estella, Viana... autant de haltes incontournables.

Le saviez-vous...?

La chapelle Santa María de Eunate partage une curiosité artistique avec trois autres églises espagnoles : un joli cloître extérieur découvert.

Puente la Reina

Puente la Reina

Los Arcos

Los Arcos

Eunate

Eunate

Viana

Viana

Ruinas romanas de Andelos. Mendigorría

Ruinas romanas de Andelos. Mendigorría

Santo Sepulcro. Torres del Río

Santo Sepulcro. Torres del Río

Gorrín asado

Gorrín asado

Rocas del Puy

Rocas del Puy

* 7. Eunate, Puente la Reina, Estella et Viana

MATINÉE

Alto del Perdón

Au sommet de cette sierra située 10 km au sud de Pampelune, une monumentale sculpture de Vicente Galbete rend hommage aux pèlerins qui se dirigent à Compostelle. Cet ensemble sculptural en tôle représente un groupe de pèlerins de différentes époques qui franchissent le sommet, à l'ombre des éoliennes. Comme le souligne l'inscription « Là où le chemin du vent croise celui des étoiles… ». (+info)

Santa María de Eunate

Timide et solitaire, voici au détour du chemin un des monuments romans les plus suggestifs et originaux du chemin compostellan. Hospice de pèlerins, phare pour guider les voyageurs, sanctuaire tellurique ? Ses origines imprécises, outre son plan octogonal et son curieux cloître extérieur, font d'Eunate une visite obligatoire. (+info)

 

Puente la Reina

Magnifique modèle de village-rue jacquaire ; c'est ici que se fondent en une seule les deux voies du Chemin de Compostelle provenant d'Orreaga/Roncevaux et de Jaca. Flâner sur ses chaussées pavées comme les rues Crucifijo et Mayor vous permettra de découvrir les belles églises du Crucifix, Santiago et San Pedro. Le Chemin quitte le bourg par l'emblématique pont roman d'excellente facture qui donne son nom à la localité. (+info)

Cité romaine d'Andelos

L'accès à cette ville romaine, située à proximité de Mendigorria et qui a été habitée jusqu'à l'époque médiévale, se fait par son musée archéologique. Son plus important vestige est un extraordinaire ouvrage d'ingénierie civile en bon état de conservation : le système d'adduction d'eau de la cité. (+info)

APRÈS-MIDI

Estella-Lizarra

Cité monumentale née de l'essor du pèlerinage à Compostelle. Connue au XVe siècle comme « Estella la bella », la petite ville aujourd'hui encore fait honneur à son surnom. Le nombre et la valeur de ses monuments — maisons nobles, églises comme San Pedro de la Rúa, San Miguel ou la basilique Nuestra Señora du Puy, ponts, couvents et bâtiments qui abritent le musée Gustavo de Maeztu ou celui du Carlisme — lui ont valu d'être appelée « la Tolède du Nord ». Estella se caractérise par son animation, son dynamisme commercial et par l'incessant passage de pèlerins. (+info)

 

Si vous aimez l'art romain, rendez-vous à Arellano, à 6 km d'Estella-Lizarra, pour visiter l'intéressant musée et le site de la « Villa des Muses » construite entre le Ier et le Ve siècle de notre ère. (+info)

 

Plus avant sur notre route, voici la petite ville de Los Arcos, dont l'église Santa María mérite une visite. Construite et modifiée entre le XIIe et le XVIIIe siècle, elle conserve un portail plateresque considéré comme l'un des meilleurs exemplaires de la Renaissance en Navarre, un beau cloître gothique et une tour spectaculaire. (+info)

 

A mi-chemin entre Los Arcos et Viana, se détache la tour de l'église Santo Sepulcro de Torres del Río, un joyau architectural roman du XIIe siècle à plan octogonal qui abrite une originale voûte en étoile d'origine califale.(info)

 

 

Viana

A 32 km de Estella-Lizarra, Viana, dernière halte du Chemin avant d'entrer dans la Rioja, se dresse sur une butte. Son passé agité lui a laissé en héritage une muraille, une jolie place cernée d'arcades et d'intéressantes belles demeures blasonnées. Mais son joyau artistique est bien sûr l'église Santa María, à l'entrée de laquelle reposent les restes de l'intrigant aristocrate italien César Borgia. (+info)

GASTRONOMIE ET ACHATS

Tierra Estella est l'une des zones les plus riches de la région, gastronomiquement parlant. Laissez-vous tenter par le bel éventail de saveurs qu'offrent les poivrons du Piquillo, les asperges, les conserves de légumes, les haricots blancs frais de saison, le cochon de lait rôti, le fromage d'Urbasa-Andía (DO Idiazábal) et l'huile d'olive de la variété Arróniz. Et du côté des options plus sucrées, par les alpargatas, les rocas du Puy, les biscuits de Viana et les pêches de Sartaguda.

Toute la zone est une terre de pacharán et d'excellents vins que protègent trois appellations d'origine contrôlée, la DO Navarra, la DO Rioja et la DO Cava.

ACTIVITÉS

Pour ce qui concerne le riche patrimoine artistique, historique et œnologique, les propositions ne manquent pas avec les visites guidées d'églises, de musées et d'une multitude de caves qui complètent l'expérience avec leurs dégustations. Sans oublier les activités au contact de la nature comme la randonnée à pied ou en VTT.