Organisez votre voyage

La Route de la Renaissance en Moyenne Navarre.

Artistique, Historique, Thématique
Lerín La Renaissance coïncide avec la période la plus agitée de notre histoire : la disparition du royaume indépendant « Reyno de Navarra », en 1512. Mais c'est incontestablement aussi un âge d'or pour l'art navarrais. Ainsi en témoignent les nombreuses œuvres d'architecture, sculpture et peinture produites à cette période.

C'est au XVIe siècle en effet que remontent les monuments les plus remarquables et les plus belles manifestations de l'art de la Renaissance. Certaines villes de la Zone Moyenne comme Tafalla, Larraga, Lerin, Mendigorría et Miranda de Arga abritent dans leur vieux centre, des églises, palais, et demeures blasonnées qui attestent la quête de beauté, d'équilibre et de symétrie qui caractérisait ce style.
 
 
Les principaux legs de la Renaissance dans la région:

Tafalla, au coeur géographique de la Zone Moyenne, est sillonnée de longues rues sinueuses qui dévoilent une partie de son histoire. Nous y découvrons le retable de l'église Santa María, une oeuvre de Juan de Anchieta, l'un des premiers Romanistes. Il contient certaines des plus belles pièces de l'artiste, dont les scènes du double banc, et il est complété par le Christ en croix de l'Épître. La deuxième église la plus importante est celle de San Pedro. D'origine médiévale, elle accueille en son chevet un retable dont la travée centrale est signée Roland de Mois, peintre flamand introducteur du Maniérisme.

Dans le domaine de l'architecture civile, citons les palais de los Mencos et de Los Mariscales de Navarra. Construit entre le XVIe et le XVIIe siècle, le premier abrite, entre autres, une magnifique Pietà du XVIe siècle. Pour sa part, le Palais des Mariscales de Navarra présente une façade en pierre de taille percée d'un grand arc en plein cintre. Les tours reçoivent de vastes baies ornées de socles et de meneaux.

Mendigorría. À proximité de la ville, nous trouvons l'ancienne cité romaine d'Andelos, l'un des ensembles les mieux conservés de la Navarre, voire de l'Hispania romana. Elle accueille par ailleurs une église magnifique, la Paroisse de San Pedro. Son chevet abrite le retable principal dont les formes et les modèles rappellent ceux de Juan de Anchieta. Il est signé Barnabé Imberto, sculpteur originaire d'Estella-Lizarra.

Larraga est située sur une colline d'où le point de vue embrasse la quasi totalité de la Moyenne Navarre. En 1571, l'architecte Juan de Villarreal y réalise l'une de ses plus belles œuvres : le chevet et la croisée du transept de l'église de San Miguel Arcángel. Dans cet ouvrage, il s'éloigne de la tradition gothique et intègre des motifs et des schémas ornementaux propres au style Renaissance.

Lerín. Son emplacement, au sommet d'un promontoire rocheux, lui vaut le surnom de Balcon de la Ribera. L'église Renaissance de La Asunción est l'œuvre de l'artiste Juan de Orbara. Si la chapelle principale reçoit un magnifique retable baroque, son architecture est du XVIe siècle et elle se compose d'une élégante coquille.

Miranda de Arga. Signalons les stalles du chœur de l'église de La Asunción.

Si cette période artistique vous passionne, découvrez les autres monuments Renaissance de la région:
Pour l'architecture religieuse, citons les églises de San Juan Bautista de Cintruénigo, La Asunción de Cascante, Santa María de Viana, Santiago de Puente la Reina, Santo Domingo de Pampelune, Santa Maria de Los Arcos, Aibar et Ziga. Et dans le domaine de l'architecture civile, il faut signaler la façade de la Casa del Déan et la Casa del Almirante de Tudela, le Palais de San Cristóbal Cruzat, à Estella et l'actuel Musée de Navarre.

Si la Navarre possède de nombreux retables Renaissance, ceux d'Isaba, Unzu, Cintruénigo, Burlada par exemple, les tailles romanistes sont toutefois plus fréquentes. Citons-en quelques-unes dans les églises d'Aoiz, Cáseda, Ochagavía ou Lumbier.

La peinture sur planche est présente dans une série de retables comme celui de l'église de San Saturnino de Artajona, un de ceux de la Cathédrale de Pampelune, le retable de l'église de Santa María de Olite ou celui de la paroisse de Cintruénigo. À titre d'exception signalons les peintures murales d'Oriz (qu'accueille aujourd'hui le Musée de la Navarre).
[+ voir fiche complète]

Itinéraire: Tafalla, Larraga, Lerín, Mendigorría y Miranda de Arga.

Observations: Durante el mes de septiembre se ha organizado un ciclo de Conferencias denominado "El Patrimonio Cultural del Renacimiento en las localidades de la Zona Media de Navarra". Descárgate el cartel con la programación.

Itinéraire: Tafalla, Larraga, Lerín, Mendigorría y Miranda de Arga.

Horaires, dates et prix indicatifs à confirmer avec l'entité responsable.