Organisez votre voyage

Église Santa Catalina de Alejandría

Églises et Ermites

Météo

Exterior
Également nommée chapelle Santa Catalina de Azcona, elle se trouve à droite de la route menant à Casetas de Ciriza, entre Azcona et Arizaleta, à 11 km au nord d'Estella-Lizarra. Énigmatique et solitaire, en pleine campagne, elle compte parmi les plus belles églises de style roman rural navarrais ; on y pressent déjà les influences cisterciennes. Simple et serein, ce bâtiment du XIIe siècle, restauré au XXe s., présente des corbeaux et des chapiteaux richement décorés. Monstres ailés, harpies, animaux, chevaliers, belles dames et tout un monde de symboles invitent à l'interprétation de leur langage singulier et méritent le détour

Construite au XIIe siècle, comme chapelle du village médiéval aujourd'hui disparu de Ciriza, elle était liée au monastère d'Iratxe où l'on retrouve les mêmes éléments.

Sur plan rectangulaire, avec un chevet en demi-cercle et presque entièrement bâtie en pierres de taille d'époque médiévale, voici une église surmontée d'un clocher-mur à une ouverture probablement rajouté au bâtiment d'origine, dont les murs extérieurs s'appuient sur des contreforts rectangulaires. L'église comporte une fenêtre centrale sur l'abside, placée dans l'un des espaces laissés par les pierres en forme de T, donnant l'impression optique que les corbeaux les traversent, et un portail datant de 1200 environ, surmonté d'un arc brisé, d'un style cistercien très sobre contrastant avec les riches sculptures de la corniche et de l'avant-toit.

Pourrez-vous identifier le dragon ailé, la tête de taureau, le rhinocéros, le chameau, les griffons se faisant face, moitié lion moitié aigle, les harpies volantes, la femme accroupie en attitude exhibitionniste, la mère à l'enfant, les deux chevaliers armés combattant en compagnie de trois femmes dont l'une implore les mains jointes, ou un Samson controversé ? C'est un buste masculin dont la mystérieuse légende évoque le sculpteur ou le bienfaiteur de la construction, certains affirmant même qu'il s'agirait de Samson lui-même. Il est indiscutable qu'il nous invite du geste à porter de l'attention aux détails. Et le visiteur qui suivra son conseil aura peut-être la chance de découvrir un nouvel élément parmi tous ces symboles de l'art roman.

L'intérieur quelque peu austère garde des trésors : des fonts baptismaux d'époque médiévale, un coro du XVIe siècle reposant sur des colonnes toscanes et des restes de polychromie du XVIe siècle sur les murs de l'abside. Les marques tirant sur le rouge permettent d'identifier une tête de mort, un bateau, une tour et une orante les bras en croix qui est peut-être Sainte Catherine. En effet, ces dessins sont liés à des croyances populaires concernant la sainte et le solstice d'été : un œuf dans l'eau adopte la forme d'un navire, un château, la roue à pointes sur laquelle on tenta de la torturer et qui se brisa au contact de son corps, etc. Sur la Tierra Estella, de nombreux retables évoquent la béate.

Bien que la statue de Santa Catalina, œuvre italianisante du XVIe siècle, soit la titulaire de cette église, elle est conservée à l'église paroissiale d'Azcona.
[+ voir fiche complète]

Emplacement

Horaire

Otoño: Imprescindible concertar con antelación (630 747 966 - 646 185 264).

Invierno: Imprescindible concertar con antelación (630 747 966 - 646 185 264).

PRIX

Observations: consultar.

Visite guidée

Description: visita a la iglesia de Santa Catalina de Alejandría.

Prix visite: 2€ visita a la iglesia. 4€ visita a la iglesia y degustación de un pincho y vino.

Entreprise gérante : Tierras de Iranzu- Irantzuko Lurrak (646 185 264 - 948 536 318)

Horaire - Otoño: Imprescindible concertar con antelación.

Horaire - Invierno: imprescindible concertar con antelación.

Horaires, dates et prix indicatifs à confirmer avec l'entité responsable.