Organisez votre voyage

Chapelle Santa María del Campo

Églises et Ermites

Multimedia

Météo


Classée Bien d'Intérêt Culturel, cette chapelle du XIIe est l'un des plus beaux exemplaires de l'art roman rural de Navarre. À l'origine église paroissiale du village, elle est aujourd'hui la chapelle du cimetière. Son allure solitaire et énigmatique explique sa dénomination de chapelle.

Située dans le seul almiradío de Navarre, au nord de la sierra de Leire, sur la route qui longe le Salazar, aux pieds du village de Navascués, Santa María del Campo porte d'entrée vers les vallées pyrénéennes de Salazar et de Roncal surprend le visiteur.

Toute en majesté, avec un audacieux clocher-tour dressé au centre de sa toiture, elle invite le visiteur à s'arrêter sur l'esplanade jouxtant le cimetière. En se rapprochant il y découvrira l'une des singularités de ce joyau monumental : ses modillons agrémentés de thèmes profanes, étroitement liés à ceux du Monastère de Leire. L'ensemble produit chez l'observateur une apaisante harmonie.

Elle se trouve dans les Pyrénées navarraises, à l'entrée des vallées de Salazar et de Roncal, dans le seul almiradío existant encore en Navarre. À la tête de cette délimitation orographique médiévale, typiquement navarraise, se trouvait un lieutenant ou amiral désigné par le roi de Navarre. La chapelle Santa María del Campo est un bijou de ce territoire historique.

Inspiré de l'architecture de Jaca, harmonieux dans ses proportions, l'édifice, en pierre de taille, présente une toiture en pierres plates. Il possède une nef unique à trois travées et chevet semi-circulaire. Son clocher-tour, dressé au beau milieu de la nef, constitue un élément tout à fait original du fait même de sa situation. Carré et élancé, il est percé de fenêtres en plein cintre géminées.

Santa María del Campo recèle, par ailleurs, une étonnante collection de modillons sculptés de motifs populaires. En général bien conservés, ils affichent des fauves, des oiseaux ou des personnages qui observent le spectateur ou en mouvement, comme l'homme au pot de chambre ou l'acrobate faisant des galipettes. Certains sont étroitement liées avec la Porte Speciosa romane du Monastère de Leire. En effet, on peut remarquer dans les deux monuments une femme nue peignant ses cheveux (la luxure), des lions aux longues pattes terminées par des griffes « design » et à la gueule caractéristique, ou encore des oiseaux inclinés sur leurs pattes, symbolisant les âmes qui veulent s'échapper.

L'accès à l'intérieur de la chapelle se fait par une porte en plein cintre couronnée de deux archivoltes en damier et d'un monogramme typique de Jaca. Le visiteur qui pénètre dans l'église est immédiatement frappé par la sensation de hauteur qui se dégage de ses voûtes et l'étroitesse de la nef. La sobriété intérieure, typiquement romane est interrompue par des arcades en plein cintre, des chapiteaux grossièrement sculptés et des fonts baptismaux du XVIe siècle.
[+ voir fiche complète]

Emplacement

Horaire

Todo el año: permanece cerrada.

Visite guidée

Description: consultar visita guiada en época estival en la Oficina de Turismo de Ochagavía.

Horaires, dates et prix indicatifs à confirmer avec l'entité responsable.

Information pratiques

  • Localité NAVASCUÉS
  • Zone Les Pyrénées
  • Liens utiles
  • Style Roman
  • Ouvrage ou lieu protégé Bien de Interés Cultural
  • Visite guidée Visite guidée