Organisez votre voyage

Dolmens Portillo d'Eneriz et Mina de Farangortea

Monuments mégalithiques

Multimedia

Dólmenes de Artajona

Météo


À près de 4 km d'Artajona, sur une hauteur où, à l'Âge du Bronze, existait un village, se trouvent les dolmens Portillo de Eneriz et Mina de Farangortea, deux vestiges de la culture mégalithique en Navarre qui nous ramènent droit à la Préhistoire.

Il s'agit de deux sépulcres constitués de grandes pierres qui prouvent qu'Artajona est habité depuis des milliers d'années. Les deux monuments sont bien signalisés ; il est possible d'y accéder par un sentier qui part derrière le cimetière d'Artajona ou en voiture. Le dolmen du Portillo de Eneriz est distant de 800 mètres de celui de la Mina de Farangortea.

Les dolmens d'Artajona constituent un singulier témoignage de la culture mégalithique en Navarre, dont ils constituent l'exemple le plus méridional. On trouve cependant de nombreux monuments du même type, mais de petite taille, en zone de montagne.

Ils se dressent sur une petite hauteur, à l'endroit où se trouvait un village à l'Age du Bronze, et leur grande taille évoque les monuments du même type découverts dans La Rioja, en Alava et dans le nord du plateau castillan.

Il s'agit de dolmens de type « couloir » formés de pierres de grande taille (mégalithes), qui furent découverts et fouillés dans les années 50. Ils présentent une dalle de séparation et une double chambre, et sont construits sur des tumulus de 20 mètres de diamètre sur 2,5 mètres de haut.

Le Portillo de Eneriz est un mégalithe comportant deux parties : la chambre mortuaire, où les morts étaient ensevelis, avec ses 9 grandes dalles verticales, et le couloir composé de 6 pierres plus petites. Le dolmen de la Mina de Farangortea présente la même structure mais des dimensions plus modestes. La dalle du fond est perforée pour permettre l'accès.

Aucun des deux n'est couvert, car ils étaient recouverts de branches et de terre. À proximité des deux dolmens, on a retrouvé des vestiges de colliers, des pointes de flèches, des poinçons en cuivre, des boutons, des fragments de céramique et de haches, qui sont actuellement exposés au Musée de Navarre.

On y accède en empruntant le chemin partant de derrière le cimetière d'Artajona, au nord du village ; ou par la petite route menant à Tafalla. Un panneau signale que les dolmens d'Artajona se trouvent à une distance de 3,6 km, et que l'on peut s'y rendre en voiture. Une fois arrivés au parking, avec ses panneaux d'information et ses bancs de bois, il suffit de parcourir 40 m à pied pour atteindre le dolmen Portillo de Eneriz, tandis que celui de Mina de Farangortea se trouve à 850 m de là, accessible par un chemin bien balisé.
L'accès est libre ; il convient d'emporter de l'eau car le site est dépourvu de fontaine.

Un peu plus au nord, à un endroit difficile d'accès connu sous le nom de Gazteluzar, se trouvent les restes d'une installation de l'Âge du Fer appelée El Dorre. Il semblerait qu'elle soit due à un peuple indoeuropéen aux coutumes avancées qui vivait dans des maisons.

[+ voir fiche complète]

Le saviez-vous...?

Este recorrido es uno de los 30 seleccionados como senderos imprescindibles de Navarra.

Emplacement

Horaire

Todo el año: acceso libre.

PRIX

Observations: acceso gratuito.

Remarques

À la mi-mai, une visite à pied est organisée, comprenant les remparts et les deux dolmens. L'excursion se termine par un pique-nique.

Horaires, dates et prix indicatifs à confirmer avec l'entité responsable.