Organisez votre voyage

Place des Fueros de Tudela

Places

Multimedia

Plaza de los Fueros. Tudela

Météo

Plaza de los Fueros. Tudela
La place des Fueros est le siège de la vie sociale des habitants de Tudela, l'endroit où ils se détendent et se rencontrent. C'est aussi la porte d'accès à l'ancien quartier juif et aux tortueuses ruelles du quartier historiques.

Construite au XVIIe siècle, elle a d'abord eu pour fonction d'accueillir les corridas qui se déroulaient place de la cathédrale. Présidée par la Casa del Reloj, elle dispose d'un kiosque à musique qui fait vibrer d'airs joyeux les après-midi de la capitale de la Ribera.

C'est là que se déroulent les grands évènements de la cité, comme les cérémonies de Pâques et, en été, l'ouverture des fêtes patronales et la danse de la populaire « Revoltosa ».

La place des Fueros marque la frontière entre le quartier ancien et les nouvelles constructions de Tudela, capitale de la Ribera navarraise située dans le sud de la Région. Lieu de réunion favori des Tudélans, cet espace est parfait pour se laisser vivre au rythme de la cité depuis la terrasse de l'un de ses cafés, mais aussi un excellent point de départ pour découvrir les monuments de la vieille ville.

Au fil des siècles, elle a connu plusieurs noms : « arènes », « place Neuve », « place Royale », « de la Constitution », « de Fernando VII », et ce n'est que depuis 1893 qu'elle porte son nom actuel, en hommage aux Fors de Navarre.

L'idée de construire une nouvelle place a surgi de la nécessité d'accueillir les corridas qui se tenaient jusqu'alors à la place Vieille, près de la cathédrale et qui venaient d'être interdites par les autorités locales en ce lieu sacré.

La construction de cet espace en dehors des murailles a lancé le mouvement de rénovation urbaine de la ville. Bâti sur le lit du Queiles en 1687, il fut nécessaire de recouvrir celui-ci d'arches de pierre et de terre pour créer le sol de la place.

Le modèle des grand'places espagnoles du XVIIe siècle a été repris ici. En souvenir de l'origine taurine, ses façades sont décorées de scènes de tauromachie séparées par les blasons des localités qui composent la Ribera de Navarre. L'uniformité des toitures et des façades n'est rompue qu'en deux endroits : par la Casa del Reloj (Maison de l'Horloge), qui préside la place et par l'hôpital de Gracia, aujourd'hui maison de retraite. C'est en 1921 qu'il fut décidé d'agrémenter le centre de la place avec un kiosque à musique.

Fêtes et traditions
L'animation qui règne en ce lieu atteint son apogée à Pâques et pendant la période estivale. Le Samedi saint a lieu le Volatín, une cérémonie qui symbolise la pendaison de Judas, dont les origines remontent au XVIe siècle. Le lendemain, la foule remplit la place pour contempler la Descente de l'Ange, au cours de laquelle un enfant représente l'apparition de l'Ange à Marie pour lui annoncer la résurrection du Christ.

L'été est aussi une bonne époque pour se laisser gagner par l'allégresse et la bonne humeur qui envahissent la capitale de la Ribera. La place des Fueros est l'endroit d'où est lancée la fusée qui ouvre les fêtes patronales et celui où, chaque nuit, se danse « la revoltosa », une danse populaire qui attire tous les publics.

Elle donne aussi accès aux quartiers plus modernes de Tudela ; sous les arcades de la Casa del Reloj, deux passages débouchent sur la Promenade du Queiles, un espace de détente et de loisirs dessiné par le prestigieux architecte tudélan Rafael Moneo.

De là, le visiteur peut aussi gagner la vieille ville pour flâner dans les ruelles tortueuses s'ouvrant sur des recoins cachés pleins de saveur et de tradition. Perdez-vous dans l'ancien quartier juif, visitez les palais dix-huitième et saisissez la chance qui s'offre à vous de savourer les délicieux légumes de la Ribera dans les nombreux restaurants de la localité.
[+ voir fiche complète]

Emplacement

Horaires, dates et prix indicatifs à confirmer avec l'entité responsable.