Organisez votre voyage

Musée de l'almadia

Musées / Ethnographique

Météo

Museo de la almadía
Burgui, un village situé au sud de la Vallée du Roncal, est devenu ces dernières années la capitale des trains de bois, grâce aux efforts de l'Association Culturelle des Almadieros Navarrais.

Le musée est installé à la Mairie, où deux niveaux sont consacrés à la mémoire de ce métier ancestral des Pyrénées de Navarre, disparu au milieu du XXe siècle à la suite à la construction du barrage de Yesa.

Récemment rénové, le musée accueille le visiteur en recréant une forêt de pins, point de départ d'une description de tout le processus de l'exploitation forestière, de l'abattage à la construction des trains de bois et à leur descente par les cours d'eau.
Le musée s'articule autour de différents sujets : la vie en montagne, les costumes, le rôle de la femme ou la Journée du train de bois, entre autres.

Dans les vallées pyrénéennes navarraises de Roncal, Salazar et Aézcoa, les forêts constituent depuis les temps immémoriaux la principale source de revenus. C'est grâce à leur exploitation que furent construits les navires de la Grande Armada, le Canal Impérial, la Citadelle de Pamplona, ou le Palais Royal d'Olite. Et les eaux des rivières constituaient le moyen de transport des troncs jusqu'aux points où ils étaient mis en vente pour être transformé. Les troncs formaient des trains de bois ou almadías.

La almadía est une sorte de radeau formé de plusieurs travées de troncs de même longueur, attachés entre eux à l'aide de fibres végétales (branches de noisetiers, roseau sauvage, etc.), et manœuvré par des rames situées à l'avant et à l'arrière qui permettent de diriger le train sur les eaux de la rivière.

Même si, au Moyen-âge, les Aragonais étaient les principaux utilisateurs de ce type de transport dans les Pyrénées, à partir du XVIIe siècle, ce sont les almadias navarraises qui commencent à descendre la rivière en nombre croissant, pour atteindre plus de mille par an depuis la vallée de Roncal. Les almadías descendaient l'Esca et l'Irati, pour déboucher dans la rivière Aragon, puis dans l'Èbre, au cours d'un voyage d'une semaine qui s'achevait à Saragosse.

Chez les conducteurs de ces trains de bois, les almadieros, ce mode de vie plein de risques et d'aventures était très enraciné. Et plus d'un almadiero paya de sa vie avoir osé s'aventurer sur une rivière rendue sauvage par les rapides et les remous, les retenues et les rochers, sans parler du fort courant du dégel de printemps.

L'évolution des moyens de transport, avec l'amélioration des routes, uni à la construction du barrage de Yesa, marquèrent la fin de cette activité qui disparut définitivement en 1951.

Aujourd'hui, grâce au Musée du train de bois, vous aurez l'occasion de redécouvrir ce métier ancestral. L'exposition dévoile une collection de photos, publications, documents, films et reportages audiovisuels dans lesquels le train de bois et leurs conducteurs sont à l'honneur. Vous pourrez également en savoir plus sur les vêtements portés autrefois par ces hommes, les différents outils employés dans l'élaboration de ces radeaux, et bien d'autres aspects de la vie dans la vallée.

Et pour couronner la visite, n'hésitez pas à emprunter le sentier, facile, baptisé « Burgui, village des métiers » pour contempler un train de bois grandeur nature, un four à pain, une meule à charbon, une glacière médiévale et un four à chaux.
[+ voir fiche complète]

Emplacement

Horaire

Otoño:

  • Hasta el 11 de octubre: sólo visitas para grupos. Concertar a través del contestador del museo, dejando el nombre y el teléfono de contacto, o a través de la página web del propio museo.
  • Puente de El Pilar (del 12 al 15 de octubre): de jueves a sábado, de 11:30 a 13:30 y de 17:00 a 19:00. Domingo, de 11:30 a 13:30.
  • Puente de diciembre (del 6 al 10 de diciembre): de miércoles a sábado, de 11:30 a 13:30 y de 17:00 a 19:00. Domingo, de 11:30 a 13:30.

Invierno: accesible mediante visita guiada para grupos. Concertar a través del contestador del museo dejando el nombre y el teléfono de contacto o a través de la página web del propio museo.

PRIX

Precio entrada: 2,00 €

Horaires, dates et prix indicatifs à confirmer avec l'entité responsable.

Information pratiques