Organisez votre voyage

Auritz/Burguete

Localités

Multimedia

Auritz-Burguete
Auritz-Burguete
Auritz-Burguete
Iglesia San Nicolás de Bari

Météo

Auritz-Burguete
Vous trouverez Auritz/Burguete et Aurizberri/Espinal « dans le territoire le plus détestablement sauvage des Pyrénées », selon Ernest Hemingway, un site d'une beauté fascinante traversé par le Chemin de Compostelle. Ensemble historique classé Bien d'Intérêt Culturel.

Ces deux villages-rues furent fondés sur la voie de Compostelle pour assister les pèlerins qui arrivaient d'Europe en traversant les Pyrénées. À leur passage, ils ont laissé des milliers d'histoires qui s'ajoutent à un passé déjà impressionnant : les légions romaines défilèrent ici avant leurs campagnes hispaniques et les Vascons y vainquirent Charlemagne au VIIIe siècle.

Le pèlerin qui part de Orreaga/Roncevaux arrive, 2,5 kilomètres plus tard, à Auritz/Burguete, beau village jacquaire, classé Bien d'Intérêt Culturel, dont les maisons pyrénéennes coiffées de toits à quatre pans accompagnent le marcheur. Deux rigoles longent la grand-rue et se rencontrent au cœur du village, avec les lieux traditionnels lieux de réunion : l'église, la mairie et le fronton.

L'origine d'Auritz/Burguete remonte au XIIe siècle, quand l'hospice de Roncevaux crée un « bourg ». À cette époque, Sancho VII le Fort décide de faire passer le Chemin de Compostelle en Navarre par le col d'Ibañeta. Commerçants, aubergistes et autres bourgeois s'installent sur le bord du Chemin, amorçant la fondation en l'an 1100.

Le village fut reconstruit après l'incendie provoqué par les troupes françaises de la Convention en 1794. L'église Saint-Nicolas de Bari en est l'exemple le plus frappant. Construite à la Renaissance, elle a connu deux reconstructions au XXe. La façade, de 1699, est décorée de reliefs reprenant des thèmes populaires mais les retables et le mobilier intérieur du temple disparurent avec l'invasion française et l'incendie de 1962. A côté, la Mairie présente un aspect similaire à celui des habitations voisines, avec leur porche d'entrée.

À la sortie du village, en suivant les balises jaunes du Chemin de Compostelle, voici que surgit l'Urrobi, entre noisetiers, frênes et peupliers. Le superbe paysage invite au calme et - pourquoi pas - à faire une halte pour se restaurer, comme Hemingway le fit à plusieurs reprises. Dégustez ici les classiques truites au jambon ou bien l'un des nombreux autres délices de la cuisine navarraise.

Auritz/Burguete est fière de ses antiques traditions. Les feux de la Saint-Jean, présents dans toute la Navarre, sont ici très importants, comme la foire aux bestiaux de septembre, dont l'origine remonte au XIVe siècle.

Le territoire d'Auritz/Burguete conserve également un pont médiéval roman d'un seul jet, qui se trouve à une centaine de mètres de la route N-140 en direction de Garralda, ainsi qu'un dolmen et un tumulus préhistoriques à Lindus, à la limite de Luzaide/Valcarlos.
[+ voir fiche complète]

Le saviez-vous...?

. Este bello pueblo ha sido declarado "Bien de Interés Cultural".
. Su cementerio recibió el premio al "Mejor Cementerio de España" en su conjunto en 2014. Fue concedido por la revista especializada Adiós Cultural.

Emplacement

Venir et se déplacer

salir de Pamplona por la carretera de Huarte y enlazar con la PA-30 dirección Francia hasta el desvío a la derecha por la N-135 hacia Zubiri. Continuar por la nacional sin desviarse hasta Auritz-Burguete.

Zone wifi : en panadería-restaurante La Borda, en el Asador-Restaurante Aritza, en el Hotel Loizu, en el Café Auritz-Hostal Burguete y en el Bar-Cafetería Goxona (948 760 254).

Évènements à signaler

. Danse traditionnelle du Tribuli, exécutée le 23 juin, à la Saint-Jean.

Services

  • Aire de pique-nique
  • Banque
  • Bar
  • Boîte de nuit
  • Centre de santé
  • Centre internet
  • Distributeur automatique
  • Espace jeux enfants
  • Fronton
  • Médecin
  • Nuitée
  • Pharmacie
  • Restaurant / cafétérias
  • Supermarché / magasin
  • Zone de baignade

Horaires, dates et prix indicatifs à confirmer avec l'entité responsable.