Activités et expériences

Manger et boire pendant les fêtes de San Fermin

On ne peut pas concevoir les fêtes de San Fermin avec le ventre vide, et pour cause, elles sont un véritable festival pour le goût.

Pour recharger les batteries, il nous faut, dès le matin, un bon petit-déjeuner. Rien de tel pour cela que de délicieux beignets avec du chocolat qui vont nous donner de l'énergie pour toute la journée. Dans les vieux quartiers nous trouverons de nombreux établissements traditionnels qui en préparent d'excellents.

Au milieu de la matinée, c'est l'heure du casse-croûte. Un repas typique d'ici, absolument incontournable.  L'un des plats les plus demandés pour le casse-croûte, ce sont les œufs sur le plat avec de la sauce tomate, de la chistorra ou du bacon. Il faut notamment citer le très emblématique casse-croûte du 6 juillet, au cours duquel familles et amis se réunissent et se délectent afin de vivre à fond l'intensité du Chupinazo.

Ensuite, vient le déjeuner, le mieux pour cela est de se rendre dans l'un des nombreux restaurants de Pampelune, où nous pourrons déguster des plats traditionnels, mais aussi toutes les nouveautés gastronomiques de la main des meilleurs chefs du moment.
Parmi les plats typiques de Navarre, nous vous recommandons la morue à l'ajoarriero ou l'agneau au chilindrón. Nous pouvons aussi choisir les meilleures viandes à la braise et les légumes les plus délicieux du terroir navarrais. En outre, la  daube de queue de taureau est un plat typique des fêtes de San Fermin que la plupart des restaurants vous proposent.

Pour accompagner ces mets succulents, rien de mieux qu'un bon vin navarrais. Rouge, rosé ou blanc, dont la qualité et la saveur ont fait leurs preuves à l'échelle internationale.  Vous avez aussi la possibilité de goûter le cidre, frais et légèrement acide, un vrai plaisir pour le palais.
Pour finir, à la fin du repas, ne manquez pas de goûter le digestif navarrais par excellence, le pacharán.

Nous passons au goûter, et il faut bien sûr parler d'un classique des fêtes de San Fermin : le goûter aux arènes. Ici il n'y a pas de règles : tout plat que l'esprit est capable de concevoir est valable pour ce pantagruélique repas, qui pour certains est le seul de la journée. Pour les personnes qui ne vont pas aux arènes, il y a bien sûr les bars à tapas, où elles peuvent déguster le beignet d'œuf ou de poivron, les œufs brouillés avec des cèpes, l'omelette de pommes de terre ou l'incontournable croquette.

Pour finir, pour prendre le dernier repas de la journée, nous pouvons nous rendre à la Vuelta del Castillo et admirer les feux d'artifice, tout en dévorant un bon sandwich pour reprendre des forces.

Pour certains, c'est l'heure à laquelle démarre la journée festive de San Fermin, c'est pourquoi c'est le moment de goûter le kalimotxo, une boisson locale faite avec un mélange de vin et de cola, ou bien les bières artisanales de Navarre. N'oubliez pas de demander un verre réutilisable dans les nombreux points de distribution autorisés à cet effet, vous participerez ainsi à un projet durable et respectueux envers l'environnement.

Et pour ceux qui commencent à trouver la journée un peu longue, rien de mieux que de boire un bon bouillon chaud, pour remettre l'estomac en place.

Bon appétit ! On egin!




Razones para no perdértela

Primavera Verano Otoño Invierno

Le meilleur moment

Du 6 au 14 juillet
Comment compléter la journée

Comment compléter la journée

Vérifiez le programme de San Fermin cette année et ne manquez aucune des activités qui vous attendent.
Observations

Observations

Consultez les restaurants et les bars de Pampelune/Iruña.