Organisez votre voyage

Voie verte du Bidasoa

Voies Vertes

Multimedia

Vía junto al río Bidasoa
Ciclistas vía verde Bidasoa
Caminantes vía verde Bidasoa

Météo

Vía junto al río Bidasoa
La ligne de chemin de fer de la Bidassoa a été ouverte en 1898 pour relier Irun aux mines d'Endarlatsa en Navarre. En 1916, cette ligne a été prolongée jusqu'à Elizondo et le train minier est devenu train de passagers. Aujourd'hui désaffecté, le chemin de fer a été transformé en voie verte, soit au total, 35 kilomètres de parcours de Legasa à Endarlatsa avec la Bidassoa comme compagne de promenade. De jolis villages, des tunnels pittoresques et même un bunker oublié jalonnent un splendide paysage de vertes prairies où se nichent de belles fermes. À pied ou à vélo, il s'agit d'une promenade facile et agréable sur un tracé pratiquement plat.

Le train, surnommé train Txikito (petit) à cause de l'étroitesse de sa voie (0,92 m), effectua son dernier voyage jusqu'au hameau où les Anglais créèrent pour la première fois leur centre minier dans les années 50. Actuellement, il s'agit d'une longue promenade qui suit le cours de la Bidassoa.

La voie commence à Oieregi, près du Parc Naturel de Bertiz, pour arriver dans son premier tronçon à la jolie place de Legasa, cernée d'immenses demeures.

La voie démarre sur la jolie place de Legasa, entourée de superbes maisons traditionnelles. Puis elle rejoint la Bidassoa, agréablement longée d'arbres jusqu'à Doneztebe-Santesteban. Attention sur ce tronçon, car il est souvent utilisé par les véhicules à moteur et pour y faire passer les troupeaux. Avant d'atteindre Sunbilla, l'itinéraire traverse 3 tunnels nichés dans un bois touffu.

En direction de Bera et parallèlement à la route N-121-A, il passe par les anciennes gares d'Igantzi et de Lesaka, dont il ne reste rien. Un bunker de la guerre civile a été conservé dans cette zone. Quant à Bera, nous n'oublierons pas de mentionner son charmant vieux quartier que traverse la voie, étroitement serrée entre la rivière et les pentes abruptes des Pyrénées jusqu'à Endarlatsa.
[+ voir fiche complète]

Le saviez-vous...?

Le tracé de cette voie verte fait partie aussi bien du projet «Ederbidea» que de l'itinéraire numéro 1 d'EuroVelo, «La Route de la Côte Atlantique», qui partira du Cap Nord de la Norvège jusqu'au sud du Portugal.

Emplacement

Remarques

Il est recommandé d'utiliser des lampes frontales ou des lampes torches au passage dans les tunnels.

Horaires, dates et prix indicatifs à confirmer avec l'entité responsable.