Organisez votre voyage

Église San Miguel

Églises et Ermites

Multimedia

Iglesia de San Miguel

Météo

Iglesia de San Miguel
Dans le quartier San Miguel d'Estella-Lizarra, sur la rive gauche de l'Ega, là où, au Moyen Âge vivaient côte à côte Francs et Navarrais, se dresse la simple et belle église San Miguel, où l'on peut admirer quelques œuvres d'art.
La construction de San Miguel, qui se dresse au sommet d'un promontoire rocheux baptisé « La Mota », a commencé à la fin du XIIe siècle, mais le chantier s'étant prolongé, nous pouvons distinguer plusieurs styles dans l'édifice.

Son portail septentrional, parmi les plus représentatifs de l'art roman tardif, et le retable gothique de Santa Elena, méritent une attention particulière.

D'aspect solide, restaurée de 1987 à 1992, l'église San Miguel constitue une bonne carte de visite pour le quartier de San Miguel, où Francs et non-Francs vivaient ensemble et pratiquaient le commerce, un commerce qui s'est prolongé jusqu'à nos jours avec, tous les jeudis, une foire sur la place du même nom.

L'aspect extérieur de l'édifice est grandiose, avec ses jeux de volumes, comme celui de la tour baroque située au chevet et le bloc de la tour médiévale aux pieds de la nef.

Mais le joyau de l'église est son portail nord, représentatif de l'art roman tardif espagnol, devant lequel on arrive après avoir monté un long escalier. Sur son tympan, vous reconnaîtrez le Christ en majesté, entouré des symboles des quatre évangélistes, de la Vierge et de saint Jean dans leur rôle d'intercesseurs lors du Jugement.

Sur les consoles, vous pourrez distinguer un un lion tenant dans la gueule une personne et un autre, en face, la vomissant. Sur les archivoltes, de l'intérieur vers l'extérieur, autrement dit, de Dieu vers le monde, nous trouvons des anges, les vieux musiciens de l'Apocalypse, des prophètes, des saints et diverses représentations du mal.

Le relief gauche montre le combat de saint Michel contre le dragon et celui de droite le beau groupe des trois Maries face au sépulcre vide du Christ. Plusieurs inscriptions en latin expliquent la signification des scènes aux fidèles.

On n'accède pas à l'intérieur par le portail sud, du XIIIe, dont les archivoltes prennent appui sur des chapiteaux ornés de feuillages et de petites têtes.

Le chevet, composé de trois absides romanes du XIIe, présente en son centre trois fenêtres à arc ogival, des chapiteaux historiés et des colonnes stylisées.

Parmi les trésors de l'église, citons le retable de Santa Elena (1406), une importante pièce du gothique Aragonais où la sainte est montrée en train de découvrir la croix sur laquelle mourut Jésus, ou le grand retable, du XVIIIe, avec son saint Michel gothico-flamand. Le visiteur pourra aussi admirer la Vierge de Belén, du XIVe, le sépulcre des Eguía et le retable de San Crispín et San Crispiniano.

À l'extérieur, sur l'emplacement de l'ancien cimetière, se trouve la chapelle San Jorge, reliée au chevet de l'église par un arc en ogive. Gothique du XIVe siècle, construite sur plan trapézoïdal, elle présente l'aspect d'une tour militaire. Elle abrite une représentation en bois de saint Georges à cheval luttant contre le dragon ailé, de style gothico-flamand.
[+ voir fiche complète]

Emplacement

Horaire

Verano:

  • Horario habitual: de lunes a sábados, de 10.00 a 13:30 y de 18:00 a 20.00. Domingos, de 10.00 a 12:30. 
  • Del 4 al 10 de agosto (fiestas patronales): cerrada. No habrá misas.
  • Del 1 de julio al 31 de agosto: de lunes a domingo, de 10:00 a 13:30 y de 18:00 a 20:00.
  • Del 1 al 10 de septiembre, (Semana de Música Antigua): cerrada. No habrá misas.
  • **Misas: miércoles ,viernes y sábados a las 19:00. Domingos y festivos, a las 11:30.

PRIX

Observations:entrada gratuita.

Visite guidée

Prix visite: consultar con las empresas gestoras.

Entreprise gérante :

Navark 948 550 070 - 948 553 954.

Nahiaz 948 107 632 - 609 372 816.

Horaire - Verano: Nahiaz: todos los días a las 12:00. Se requiere reservar con antelación.
Navark: consultar con la empresa gestora.

Horaires, dates et prix indicatifs à confirmer avec l'entité responsable.

Information pratiques