La carte et rechercher

Route d'Ernest Miller Hemingway

Chemin de Compostelle
Thématique

Météo

El Rincón de Hemingway
Romancier et prix Nobel, Ernest Miller Hemingway est né en 1899 aux États-Unis. Considéré comme l'un des meilleurs écrivains du XXe siècle, il a donné vie à une foule de personnages dans une vingtaine d'œuvres littéraires. Citons notamment The sun also Rises (Le soleil se lève aussi), le roman définitif pour l'internationalisation des fêtes de San Fermín.

Hemingway est venu neuf fois à Pampelune et dès sa première visite il a parcouru ses rues, bu dans ses tavernes et ses cafés, adoré la cuisine locale, l'encierro, les corridas et la gaieté. Outre Pampelune, d'autres zones de la Navarre l'ont enchanté et ont inspiré le prix Nobel pour leur paysage et leur tranquillité. Les touristes qui voyagent sur les traces de l'écrivain en quête des lieux qu'il a fréquentés peuvent suivre cet itinéraire touristique qui rappelle et rend hommage à Ernest Hemingway.

Route Hemingway à Pampelune :
  • Place del Castillo (Bar Txoko, Hôtel Quintana, Café Bar Torino, Hôtel La Perla, Café Iruña, Café Kutz, Café Suizo)

  • Paseo Sarasate (ancien restaurant Las Pocholas)
    Avenue San Ignacio (Hôtel Yoldi)

  • Rue Mercado (Casa Marceliano)

  • 5, rue Eslava (ancienne pension)

  • Arènes


Route Hemingway en Navarre :



Route Hemingway à Pampelune

  • 1. Bar Txoko : c'est à sa terrasse et à celle du Café Iruña qu'a été le plus souvent photographié Hemingway. Ce bar jouxte l'ancien hôtel Quintana à l'angle de la place avec la rue Espoz y Mina.


  • 2. Hôtel Quintana : un des lieux les plus emblématiques de la biographie sanferminera de Hemingway. Même si cela fait 65 ans qu'il a fermé ses portes, aujourd'hui encore, nombreux sont ceux qui parcourent la Place du Castillo à la recherche d'un inexistant panneau commercial du cet hôtel. Hemingway a rendu l'endroit célèbre sous le nom d'Hôtel Montoya, et son propriétaire, Juanito Quintana, tout autant sous le nom de M. Montoya. Le caractère exubérant de l'Américain obligeait Juanito Quintana à lui attribuer une chambre différente chaque année afin qu'il ne dérange pas ses clients les plus distingués. L'établissement était situé au-dessus de la Cervecería Tropicana et l'aspect extérieur du bâtiment coïncide avec celui qu'a connu Hemingway.


  • 3. Café Bar Torino : il se trouvait à l'angle de La Perla, concrètement au nº 3 de la place. Le local a été remplacé par une agence de la banque Caja Navarra et le Windsor Pub. Hemingway l'a décrit dans son livre comme le Bar Milano.


  • 4. Hôtel la Perla : (nom officiel : Gran Hotel La Perla) situé à un angle de la Place du Castillo, il s'élève élégamment au-dessus des autres immeubles et se détache par sa façade de couleur claire. A la première visite d'Hemingway à Pampelune en 1923, il n'avait pas les moyens de s'y loger. Quand, des décennies plus tard, il est revenu, avec de meilleures finances. il a pu enfin réaliser son rêve et a occupé la chambre 217 (aujourd'hui 201) avec vue sur la rue Estafeta, d'où il pouvait suivre tous les matins l' encierro.


  • 5. Café Iruña : fondé en 1888, son ouverture a servi à inaugurer officiellement l'arrivée de la lumière électrique à Pampelune. Aujourd'hui, ce café occupe le même endroit et conserve le même décor, celui d'un café « Belle époque ». Un cadre paisible où le temps semble suspendu ; tables de marbre, colonnes profusément décorées, grands miroirs, blasons polychromes, un long comptoir... Si un trait caractérise ce café c'est son caractère populaire. Par lui est passée toute la Navarre, l'urbaine et la rurale, l'élégante et la rude ; et aussi l'autochtone et l'étranger, le hippy et le youppie...En définitive, un grand fourre-tout où tous ont leur place.

    Parler de Hemingway à Pampelune implique une référence obligée à ce café, son lieu préféré. En effet, Hemingway, la terrasse de l'Iruña et un ballon de bon cognac forment un trio d'éléments difficilement dissociables. Grâce à l'écrivain, le café jouit d'une projection internationale. En remerciement, un espace lui a été dédié et lui sert d'hommage permanent. Le visiteur y retrouve le même cadre que celui qu'a connu l'écrivain et est reçu par un bronze patiné de 185 cm de haut recréation grandeur nature de Hemingway qui, accoudé au comptoir, reçoit le visiteur et voit passer le temps.


  • 6. Café Kutz : il n'existe plus. Il occupait le local situé entre le café Iruña et le Pasaje de la Jacoba. Aujourd'hui, le local qui abritait le Kutz accueille une agence de la banque Bilbao Vizcaya.


  • 7. Café Suizo : situé au nº 37 de la Place du Castillo depuis 1844, année où il fut inauguré par MM. Matossi et Fanconi, originaires de Suisse ; longtemps doyen des cafés de Pampelune. Hemingway cite ce café dans son roman « Le soleil se lève aussi » à deux occasions. L'établissement, ouvert pendant 108 ans, a fermé ses portes en 1952 pour laisser place à une agence de la banque de Bilbao. Actuellement le local est occupé par la banque de Comercio.


  • 8. Ancien restaurant Las Pocholas : rares sont ceux qui connaissent le vrai nom de cet établissement : « Hostal del Rey Noble ». Ce restaurant, situé au Paseo de Sarasate (en face du Monument aux Fors) recevait Hemingway qui avait l'habitude de s'asseoir à la même table, près de l'entrée, et d'aligner capricieusement sa tête sur celle du roi Carlos III le Noble sous le buste duquel il s'asseyait. Le local a fermé ses portes en 2000 et le Gran Hotel la Perla a maintenu son nom, son histoire et sa salle à manger selon les mêmes exigences de qualité. C'est là qu'on peut voir maintenant l'ancien panneau d'entrée de l'Hostal del Rey Noble, le buste de Carlos III et les mêmes chaises que celles utilisées par Hemingway.


  • 9. Hôtel Yoldi : situé sur l'avenue San Ignacio, dans les années 50 il s'est consolidé comme l'hôtel des toreros grâce à sa tranquillité et à sa proximité des arènes. C'est là que Hemingway rendait visite à son ami torero Antonio Ordóñez.


  • 10. Ancienne Casa Marceliano : lieu traditionnel aujourd'hui transformé en bureaux municipaux, situé rue Mercado, derrière l'Hôtel de ville, à côté du marché municipal. L'endroit était une auberge typique de la vieille de Pampelune où Hemingway adorait aller déjeuner sa morue à l'ail.


  • 11. Ancienne pension de la rue Eslava, 5 : l'endroit n'a pas été très fréquenté par Hemingway, mais le 4ème étage de l'immeuble, et plus précisément l'hôtel bon marché qui s'y trouvait a abrité en 1923 le premier sommeil du journaliste à Pampelune.


  • 12. Monument à Hemingway: situé devant les Arènes, à côté de l'entrée des taureaux. Ouvrant la promenade Hemingway, inaugurée le 6 juillet 1968, ce bloc de granit de 8 tonnes a été sculpté par Sanguino.


Autres lieux visités par Hemingway en Navarre :
  • Auritz-Burguete : la famille propriétaire de l'Hôtel La Perla de Pampelune provenait d'Auritz-Burguete. Tout semble indiquer que c'est elle qui a conduit Hemingway et ses amis à découvrir la vie paisible de ce coin des Pyrénées navarraises. Quelques jours avant ou après les fêtes, l'écrivain venait ici pour se reposer, jouir du paysage et descendre jusqu'à l'Irati pour pêcher quelques truites.


  • Aribe : l'Irati est le lieu que l'écrivain a choisi pour passer de longues heures de solitude, assis sur la berge, buvant une bière, dans l'attente qu'une truite veuille bien mordre à l'hameçon. Il allait à pied jusqu'au village où son endroit préféré était près des Bains d'Aribe.


  • Lekunberri : un cadre naturel d'une grande beauté que le romancier américain a choisi en 1931 pour se reposer, oublier la folie de la fête et retrouver le calme.


  • Yesa : 1959 a été l'année de la dernière visite d'Ernest Hemingway. Le magazine Life , cette année-là, voulut consacrer un grand reportage à l'écrivain qui leur proposa de le photographier à la pêche sur les bords du lac de barrage de Yesa.

[+ voir fiche complète]

Remarques

L'itinéraire à Pampelune est une agréable promenade qui passe par les principaux lieux fréquentés par Hemingway. Pour la route en Navarre, un véhicule à moteur est indispensable (total km à parcourir : 130 environ)

Horaires, dates et prix indicatifs à confirmer avec l'entité responsable.

Information pratiques

  • Localité PAMPLONA
  • Zone Le bassin de Pampelune
  • Kilomètres 0.00
  • Types itinéraires Thématique
  • Kilomètres 0,00