Voici Navarra

La Navarre est la région espagnole qui offre la plus grande diversité de paysages. Ses produits du terroir sont une matière première exceptionnelle, comme en témoignent les 15 labels de qualité qu’ils arborent. Si vous ajoutez à cela les recettes enrichies au fil des siècles par l’influence de la cuisine basque et française, mais également de La Rioja et de l’Aragon, vous pouvez écrire la carte du meilleur des restaurants. À l’image du terroir, la dégustation est relevée par le contraste entre le nord et le sud de la Navarre qui se différencient à la hauteur de sa capitale, Pampelune.
Quesos de la Montaña

Le nord est le domaine des montagnes, de l'abondante végétation, des sources fluviales et des grottes légendaires, des forêts et des vallées verdoyantes. Le climat rigoureux des sommets des Pyrénées orientales s'adoucit et s'humidifie dans les paysages occidentaux, proches de la mer.

Territoire idéal pour l’élevage du bétail autochtone qui nous offre ses fruits que sont les viandes bovine et ovine et les produits laitiers tels que les fromages AOC Roncal et Idiazabal, le lait caillé ou le greuil.

Viande porcine et charcuteries ; canard et dérivés ; gibier et pêche de rivière comme la délicieuse truite et le saumon ; cèpes et autres champignons ; produits du potager « vertical », tels que haricots, tomates ou petits pois et un grand choix de pâtisseries artisanales, telles que les sacristains ou les tortas de txantxigorri.

 

Chistorra


Pampelune
cuisine tous les arômes de la Navarre : des délicieux légumes des cultures maraîchères de l’Èbre, aux savoureux ragoûts de la Montagne, mais aussi les produits typiques de la zone de Pampelune, comme l’agneau rôti, le boudin au riz ou relleno et la chistorra, une saucisse fraîche locale, légèrement piquante.

Vous y trouverez des restaurants pour tous les goûts et toutes les bourses — certains d’entre eux étoilés — qui proposent les plats les plus typiques. Avant de quitter la ville, flânez dans les rues de la vieille ville et dégustez les tapas ou pinchos, véritables bouchées de haute cuisine en miniature.

Sous cette ligne de démarcation, la Navarre Moyenne et la Ribera vous attendent avec un riche panier.

Vieiras trufadas


La Zone Moyenne, avec ses plaines sèches et ses cultures irriguées, fleure bon la Méditerranée avec le vin de ses deux appellations d’origine (Navarre, Rioja), le pain de blé et l’huile. Mais elle fleure également la terre qui cache un trésor précieux, la truffe noire ; les cultures irriguées de poivrons, d’asperges et de haricots blancs frais ; le fromage des brebis transhumantes et le délicieux cochon de lait rôti.






Alcachofas en salsa de hongos



La Ribera
de l’Èbre, terre agricole et d’élevage, désert et oasis, est un écrin de nombreux trésors. Des joyaux blancs, rouges, verts et jaunes que sont les asperges, les poivrons et le vin, les artichauts et les sucrines, et une huile de réputation internationale. Savourez-les à tout moment de l’année, grâce aux conserves élaborées par une puissante industrie locale.

Les crus du terroir complètent ce menu, dans une alliance parfaite. Avec sa propre appellation d’origine, l’AOC Navarra, la Navarre partage avec La Rioja et le Pays Basque, pour certains de ses vins, l’AOC Rioja.

Copa de pacharán



Malgré une production limitée, les vins blancs sont délicieux, frais, fruités et riches en arômes. Les rosés navarrais sont parmi les meilleurs du monde. À base de grenache, ils sont élaborés naturellement, à l’ancienne, par saignée. Fruités, frais et limpides, relevés de délicates bulles carboniques, ils doivent être consommés jeunes. Les rouges, enfin, élaborés avec les cépages tempranillo, grenache, cabernet sauvignon et merlot, affichent une robe cerise aux reflets tuilés. Ce sont des vins fruités, puissants et savoureux.

N’oublions pas, bien entendu, la liqueur navarraise par excellence, le savoureux pacharan, que beaucoup de familles préparent encore à l’ancienne, en laissant macérer dans de l’anis les prunelles cueillies à la campagne.