Qu´ est-ce que vous voulez?

Une ambience unique

Du 6 juillet à midi, lorsque la fusée pyrotechnique ou « Chupinazo » donnant le coup d’envoi des fêtes de San Fermin est lancé, au 14 juillet, quand le « Pobre de mi » est chanté pour les clôturer, la liesse et l’émotion s’emparent de la ville.

Visiteurs de Navarre et du monde entier, chaleureusement accueillis, vivent avec joie ces 9 jours et 9 nuits, accompagnés à tout moment par la musique qui jaillit de tous côtés, celle des bars, celle des peñas ou encore celle des concerts en plein air.

Une atmosphère tout à fait spéciale, qui règne aussi dans les corridas, différentes de tout autre spectacle taurin. Installées côté soleil, les peñas sanfermineras, qui égayent le spectacle avec leurs danses et leurs chansons, tiennent la vedette.

Pendant la journée, cérémonies traditionnelles, musique, gastronomie, art et danses improvisées inondent les rues. Le soir, les feux d’artifice marquent le début du vacarme et de l’ambiance nocturne, qui perd en intensité au fil des heures pour laisser place aux spectateurs et aux coureurs de l’encierro, qui se tient tous les matins à 8 heures.

Comme dans tous les bains de foule, il faut faire preuve de prudence, mais les Sanfermines se distinguent par l’hospitalité, la joie, la fraternité et la bonne ambiance. Ce sont 204 heures de festivités pendant lesquelles le rouge et le blanc de nos tenues nous rapproche et invite à partager danses, repas et confidences. Différentes générations, langues et nationalités rassemblées dans un même but : profiter et s’amuser.

C’est aussi votre idéal ? Alors ne manquez pas ce rendez-vous !