Qu´ est-ce que vous voulez?

El Encierro

L'encierro, événement central des Sanfermines, apporte à la fête un spectacle inimaginable ailleurs. Issu d'une nécessité, puisqu'il s'agit de conduire les taureaux de l'extra-muros de la ville jusqu'aux arènes.

Tous les jours, du 7 au 14 juillet, l'encierro commence au corral de Santo Domingo lorsque l'horloge de l'église San Cernin sonne les huit coups. Après le lancement de deux fusées, les bêtes sortent en troupeau pour parcourir, derrière les jeunes, les 825 mètres qui séparent la porte du corral des arènes, en trois à quatre minutes, bien qu'à certains moments exceptionnels, la course dure plus de dix minutes, lorsqu'un des taureaux du troupeau se retrouve
« descolgado » (isolé).
Chants en l'honeur du Saint

L'encierro a un préambule spécialement émouvant. Il s'agit du moment où les jeunes coureurs, à quelques mètres seulement du corral dans lesquels sont enfermés les taureaux, lèvent leurs journaux enroulés et chantent face à la statue du Saint, installée dans une niche de la Cuesta de Santo Domingo. Au milieu d'un silence des plus saisissants, vous entendrez les paroles suivantes : « A San Fermín pedimos, por ser nuestro patrón, nos guíe en el encierro dándonos su bendición. Entzun arren San Fermin zu zaitugu patroi zuzendu gure oinak entzierro hontan otoi»  (Nous demandons à Saint Firmin, notre patron, qu'il nous guide lors de l'encierro en nous accordant sa bénédiction.) Puis, pour finir, ils crient : Viva San Fermín ! Gora San Fermín ! Cette strophe est chantée à trois reprises : à 7h55, à 7h57 et à 7h59.

Fusées lancées depuis les arènes

La troisième fusée, lancée depuis les arènes, annonce que le troupeau est arrivé aux arènes. Un quatrième et dernier chupinazo signifie que, finalement, tous les taureaux se trouvent à l'intérieur du corral et que, par conséquent, l'encierro est terminé.

Une palissade formée de 3000 pièces

Les rues par lesquelles passe l'encierro sont délimitées, pour des raisons de sécurité, par une double palissade. Construite en bois, elle est formée de plus de 3000 pièces (planches, poteaux, portes, etc.). Une partie de cette clôture est fixe pour la durée des fêtes, tandis que certaines travées sont montées et démontées tous les jours par une équipe d'employés municipaux.
Le courage des bergers

Un groupe nourri de bergers couvre la totalité de la course, et se situe derrière les taureaux avec, pour seule protection, une perche. Leur mission principale est d'empêcher que certains coureurs trop impétueux sollicitent les taureaux par l'arrière ' avec le risque de retournement que cela implique ' et de conduire jusqu'aux arènes les taureaux retardataires ou qui se seraient arrêtés à un endroit du parcours.


Les dobladores

Les dobladores jouent également un rôle clé pour le bon déroulement de l'encierro. Grands connaisseurs du monde taurin, ils se postent au centre des arènes pour aider les coureurs à faire l'éventail (s'ouvrir vers les côtés dès l'entrée aux arènes) et « attirer » les taureaux vers le corral le plus vite possible.

Les deux troupeaux de b'ufs conducteurs

Les six taureaux qui vont combattre lors de la corrida de l'après-midi courent l'encierro accompagnés d'un premier troupeau de mansos ou b'ufs conducteurs, qui font office de guides du parcours jusqu'à la place. Deux minutes après le départ du corral Santo Domingo, un deuxième troupeau de sonnailles dits « de queue », plus lents et plus petits que les précédents, est lâché; il est chargé d'entraîner jusqu'aux arènes les taureaux retardataires ou s'étant arrêtés le long du parcours.


Tout ce qu'il faut savoir sur l'encierro


L'encierro est une expérience unique pour le spectateur mais surtout pour celui qui court devant les taureaux. Il s'agit d'un spectacle fondé sur le risque et la capacité physique.

Le coureur peu expérimenté doit s'informer des caractéristiques de cette dangereuse course et des mesures de protection qu'il se doit d'adopter, aussi bien pour sa sécurité que pour la sécurité de ceux qui courent à ses côtés.

L'encierro n'est pas fait pour tout le monde. Il réclame une grande sérénité, des réflexes et une excellente forme physique. Si vous ne réunissez pas ces critères, n'y participez pas. Le risque est important.

Les coureurs doivent se placer dans le tronçon situé entre la Place de l'Hôtel de Ville et le bâtiment d'Éducation, sur la Cuesta de Santo Domingo et ce avant 7h30, car les portes d'accès se referment ensuite. Le reste du parcours, outre le tronçon cité, reste vide, jusqu'à quelques minutes seulement avant 8 heures du matin.

Interdictions

  • La présence, sur le parcours, des moins de 18 ans, qui ne pourront en aucun cas courir ou participer.
  • Déborder les cordons d'agents de police que les responsables jugeront nécessaires de former pour le bon déroulement de la course.
  • Se situer dans les zones et les endroits de l'itinéraire expressément interdits par les forces de l'ordre.
  • Rester en attente, avant la sortie des bêtes, dans des recoins, angles morts, portails de maisons ou établissements situés le long du parcours.
  • Laisser ouvertes les portes de magasins ou des maisons situées sur le trajet, les propriétaires ou les locataires des immeubles étant tenus pour responsables.
  • Être présent sur le parcours en état d'ivresse, sous l'emprise de drogues, ou de toute autre façon non appropriée.
  • Porter des objets pouvant affecter le bon déroulement de l'encierro.
  • Porter des vêtements ou des chaussures non adaptés à la course.
  • Solliciter les bêtes ou attirer leur attention de quelque façon que ce soit ou pour une raison quelconque, sur l'itinéraire ou dans l'arène.
  • Courir vers les bêtes ou derrière elles.
  • Accrocher, fouetter ou maltraiter les bêtes ou les empêcher, de quelque façon que ce soit, de sortir ou de retrouver le corral, durant les capeas.
  • S'arrêter sur le parcours ou bien rester à côté des palissades, des barrières ou des portes d'entrée des maisons, entravant la course ou empêchant les coureurs de se protéger.
  • Prendre des photos des rues, des clôtures ou des barrières sans autorisation préalable.
  • Porter des objets pouvant affecter le bon déroulement et la sécurité de l'encierro.
  • Installer des éléments envahissant l'espace horizontal, vertical ou aérien du parcours, sauf autorisation expresse de la Mairie.
  • Tout autre action susceptible d'entraver le bon déroulement de l'encierro.