Qu´ est-ce que vous voulez?

L'ART DE LA TAPA

Les tapas de Navarre sont synonyme de tradition, de qualité et de bonne ambiance, et se trouvent au sommet de la haute cuisine en miniature non seulement pour leur valeur gastronomique, basée sur la superbe matière première avec laquelle elles sont élaborées, mais également pour leurs présentations soignées et avant-gardistes.

ALLONS MANGER DES TAPAS!

Une des meilleures options qu’offre Pampelune est d’aller manger des tapas, une habitude de toujours qui caractérise l’ambiance animée des rues. Sur l’emblématique place del Castillo et dans les rues Estafeta, San Nicolás et leurs alentours, les pamplonais « font la tournée » avec leur groupe d’amis ou en famille, avant de déjeuner ou de dîner, pour déguster des tapas accompagnées d’un bon vin, et en payant chacun leur tournée. L’excuse idéale pour se balader, discuter et se réunir entre amis que l’on appelle populairement « aller boire un pot », « aller manger des tapas » ou « txikiteo ». À partir de quelle heure ? Dès 11 h 00 du matin et jusqu’à 18 h 00.

Cette pratique a évolué avec le temps, depuis les simples et savoureuses petites brochettes pour accompagner le pot que nous apprécions encore de nos jours, comme les classiques poivrons et crevettes grillés, et les sandwichs au jambon et aux poivrons, jusqu’aux élaborations sophistiquées plus actuelles. Ces dernières mélangent les saveurs, les textures, les couleurs et les températures, et se présentent sous des noms aussi attirants que jambonneau avec marinade ibérique, arôme de truffe et chutney à la mangue, ou d’intrigantes appellations comme Street Food, Derrape ou USB marin... Bien que chaque établissement possède sa spécialité, ils rénovent fréquemment leurs comptoirs pour élargir l’offre et s’adapter aux produits de saison.

De même, il faut souligner que quelque chose qui caractérise la Navarre, comme partie de son pari pour défendre l’hygiène, la qualité et le goût de la matière première, c’est que les présentations sont disposées sur le comptoir sous une vitre ou sont élaborées sur le moment, et que souvent, elles sont accompagnées d’une esthétique soignée qui décore aussi bien la propre tapa que le support sur lequel elle est servie.


RECONNAISSANCE DE L'INNOVATION

Pour reconnaître et promouvoir cet art culinaire, en avril est célébrée la Semaine du Pincho de Navarre, avec 18 éditions depuis son origine, et qui est devenue un classique incontournable aussi bien dans la Communauté Forale qu’à niveau national. Les établissements utilisent pour leurs créations, des produits de première qualité, principalement de la terre, comme les fromages Roncal et Idiazabal, les légumes des plaines navarraises, les truffes, les champignons, les foies, les poissons et les viandes locales.

En automne, nous avons également un autre rendez-vous, la Semaine de la Cazuelica et du Vin, durant laquelle pour un prix unitaire, vous pouvez déguster de savoureux amuse-bouches servis dans des marmites en terre cuites, qui réinterprètent les plats les plus traditionnels de la cuisine de Navarre comme l’ajorriero, l’agneau ou le cochon de lait, et qui sont accompagnés de vins d’Appellation d’Origine Contrôlée Navarre.

Ces deux événements accueillent des propositions principalement des établissements de Pampelune, mais chaque année, se joignent d’autres communes navarraises qui misent sur les tapas de comptoir.

Et une proposition relativement récente qui a animé les soirées des jeudis à Pampelune, c’est le Juevintxo, une occasion de déguster, dans certains établissements du centre historique, des tapas plus simples pour un prix modique, accompagnées d’un vin de qualité, d’une bière ou d’un soda, au choix.